Le chronorégime

Revue du chronorégime

Il arrive très souvent que l’on se pose de nombreuses questions sur son allure physique. Et en général, ce qui dérange, ce sont souvent les kilos en trop. Et dès lors que l’on constate que l’on est plus dans les normes, l’on se précipite immédiatement à faire appel à un régime. Mais entre toutes les formules, laquelle choisir ? Le chronorégime et une option qui a séduit de nombreuses personnes. En effet, il s’agit d’une diète qui prend en compte l’organisme de tout un chacun et qui ambitionne d’être totalement synchrone avec l’horloge biologique de tout un chacun.

L’histoire du chronorégime

Comme c’est le cas de la majorité des régimes, c’est un spécialiste de la diététique qui a mis en place le chronorégime. Il s’agit plus précisément du docteur Alain Delabos, directeur du Département de recherches cliniques de l’Institut de Recherche Européen sur la Nutrition ou l’IREN. Ce médecin propose de ne consommer un type d’aliment bien précis qu’à un moment bien précis de la journée.

Le régime est donc entièrement tributaire du rythme de l’organisme. Le précurseur du chronorégime met en effet en valeur le fait que l’organisme de l’être humain agit et réagit comme une horloge. Ainsi, les changements de la température du corps, le sommeil sans oublier les sécrétions des hormones sont calqués sur un rythme bien déterminé qui est dicté par le corps humain..

Le principe du chronorégime

Avant tout, l’on ne doit surtout pas omettre que le chronorégime n’a pas été initialement conçu dans le but de faire perdre des kilos. En effet, son objectif était le bien-être de tout un chacun. Ainsi, le chronorégime ambitionnait avant tout de réduire les troubles du sommeil, les troubles digestifs ou encore les troubles hormonaux. Ce n’est qu’en constant un impact sur le poids de tous ceux qui pratiquaient le chronorégime que ce dernier est devenu (très vite) une formule destiné à faire maigrir.

Le principe du chronorégime est donc très simple mais également très efficace : les aliments consommés sont déterminés en fonction du moment de la journée. Ainsi, toutes les catégories d’alimentations y compris les plus grasses ne conduisent pas à des désastres si l’on sait choisir le bon moment. Le régime entièrement restrictif peut être relégué aux placards. En effet, pour avoir une belle silhouette en perdant quelques kilos, le secret n’est pas forcément dans la privation mais également dans une répartition réfléchie des aliments.

Il est bon de savoir que le chronorégime n’est tout de même pas suffisant en terme d’apport de calories même s’il donne la possibilité de profiter de tous les nutriments. En effet, en consommant dans les environs de 1 500 calories par jour, l’on ne peut pas dire que cela doit assez. Il est donc à éviter d’y recourir d’une manière prolongée. Et pour éviter les mauvaises surprises, il est toujours important de demander un avis médical avant de se lancer dans un régime. Une fois que l’on est en plein dans le régime, l’on devra ensuite se faire suivre d’une manière régulière.

Menu type du chronorégime

Au petit déjeuner :

  • pain
  • beurre
  • 100 g de fromage à pâte dure
  • 1 oeuf 

Le midi : 

  • 250 g à 280 g de viande maigre (escalope de veau, dinde..)
  • féculents (lentilles etc…)

Au goûter : 

  • chocolat
  • fruits frais 

Le soir (repas facultatif) : 

  • du poisson maigre
  • légumes frais ou soupe.
(Visited 8 times, 1 visits today)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *