Le régime hypocalorique

Revue du régime hypocalorique

L’excès de poids est un problème qui préoccupe de nombreuses personnes. Un bon nombre de formules sont proposées à tous ceux qui veulent se reprendre en main et se remodeler une silhouette de rêve. Dans la longue liste de régimes qui se proposent à tous se trouve le régime hypocalorique lequel est particulièrement efficace. Il est important de savoir que ce type de régime doit se faire avec beaucoup de précaution dans la mesure où les négligences peuvent être sources de mauvaises conséquences.

Les spécificités du régime hypocalorique

Comme son nom le laisse deviner, le régime hypocalorique est basé sur une consommation de calories qui est très inférieure à la normale. De ce fait, tous les aliments qui sont gras et qui apportent beaucoup de calories sont substitués par des aliments qui sont riches en termes de glucides et de fibres. L’on notera que les repas de ceux qui se lanceront dans la diète leur apporteront autant de satiété que ceux qui sont gras. La différence réside dans le fait que l’apport en énergie est diminué d’une manière sensible.

Afin d’être entièrement efficace, le régime hypocalorique se base sur un principe très simple : le poids se perd du fait que l’apport en calories est diminuée. Plus précisément, c’est la quantité de sucres et de gras qui sont contrôlés et ce, dans le dessein de forcer l’organisme à puiser dans ses réserves. Dans tous les cas, il est important de faire très attention à ne pas être carencée. L’on devra également suivre des règles très strictes afin de ne pas tomber dans l’excès.

3 variantes de régime hypocalorique

Avant tout, le principe des différents types de régimes hypocaloriques est le même. En effet, le moins de calories possibles sont apporté au corps.

Le régime personnalisé

La restriction est contrôlée et les particularités du corps de l’individu suivant le régime sont entièrement respectées. Les antécédents de toute personne choisissant cette formule sont pris en considérations. Le bilan qui est réalisé tient compte des dépenses en énergies quotidiennes, des habitudes alimentaires mais également de l’environnement au sein duquel elle vit. Le niveau de la diète est fixé à deux tiers de l’apport énergétique normale de l’individu. D’une manière générale, la valeur se trouve aux alentours de 1 200 à 2 000 calories tous les jours.

Le régime à faibles apports énergétiques

Dans ce cas-ci, l’apport énergétique se situe entre 800 et 1 200 calories tous les jours. L’on notera qu’il s’agit d’une baisse importante du fait que les besoins habituels ne sont pas satisfaits. Les résultats à court terme sont véritablement spectaculaires. Toutefois, l’on prendra soin de faire attention de ne pas prolonger ce type de régime hypocalorique. Dans tous les cas, l’on ne doit surtout pas réaliser ce régime ne peut certainement pas se faire tout seul chez soi : l’on s’adressera à un centre spécialisé et médicalisé dans lequel l’on sera suivi par un corps médical compétent.

Les régimes à très faibles apports énergétiques

L’apport en énergie est inférieur à 800 calories par jour. Cette diète dite protéique est réglementée par une commission spéciale. Il est inutile de préciser que l’on doit obligatoirement être suivi par un corps médical.

Notre avis sur ce régime

Si vous souhaitez perdre plus de 5 kg, rapprochez vous plutôt d’un diététicien. 

(Visited 11 times, 1 visits today)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *