Le vélo pour maigrir

Une activité sportive, quelle qu’elle soit, doit être couplé à une alimentation raisonnable mais équilibrée, la pratique du vélo requérant un minimum d’énergie. Les apports caloriques seront diminués à hauteur de 20 à 25 % du régime habituel soit environ entre 500 et 800 calories. Cette association vous donnera la possibilité de perdre approximativement un demi kilo par semaine. Inutile de forcer davantage, vous mettriez votre organisme en souffrance et vous bloqueriez ainsi la perte de poids.

Le vélo

Pour pouvoir prétendre à des résultats convaincants, il est important de vous soumettre à certaines règles. Les kilos superflus sont parfois dus à une sédentarité prolongée. Si c’est le cas, les séances d’entraînements doivent être progressives et les premiers exercices seront obligatoirement légers, les premières sessions ne devant pas dépasser 30 minutes.

Vélo : les échauffements

Comme toute pratique sportive, toutes les séances seront précédées d’un moment d’échauffement. Il est possible de recourir à la marche pour habituer petit à petit le corps aux sollicitations physiques qui vont suivre.

Vélo : les entraînements

La pratique du vélo peut être classé parmi les activités sportives dites cardio-training. Le vélo peut se vanter d’être favorable à la santé du muscle le plus important du corps qui est le cœur, ce qui réduit aussi les risques d’accidents cardiovasculaires. Côté silhouette, il s’occupera avec expert des petites rondeurs au niveau des cuisses, des fessiers et même des abdominaux, idéal pour un ventre plat. Et le dernier et non moins le moindre, il aide notre organisme à lutter efficacement contre la… graisse !

A savoir aussi que plus les séances ou sessions de vélo seront allongées, plus votre masse graisseuse sera “sollicitée”, mais soyez prudent, le vélo, comme indiqué ci-dessus, est considéré comme un exercice de cardio training donc qui dit cardio training dit augmentation du rythme cardiaque et de ce fait des risques d’infarctus si vous êtes un sujet à risque. Demandez l’avis de votre médecin avant tout projet de sport anaérobique*.

Et n’oubliez pas que le sport doit rimer avec plaisir, il est tout de même beaucoup plus agréable de faire une ballade en vélo dans la nature qu’enfermé dans une pièce surchauffée et mal aérée. Bien que l’hiver, un vélo d’appartement peut être une alternative intéressante car mieux vaut ne pas arrêter votre activité sportive surtout que cette période est propice à la réapparition des kilos superflus que vous avez eu tant de mal à perdre !

Vous trouverez sur Internet des boutiques en ligne, avec pignon sur rue, qui offrent une large gamme de vélos d’appartements fiables, robustes et de bonne qualité.

Coupler le vélo avec un régime efficace

Bien évidemment, si vous suivez un bon entraînement de vélo, mais que vous continuez à manger n’importe comment, les résultats ne seront pas présents. Il est donc essentiel de coupler votre activité sportive avec un régime adapté à vos besoins. La perte de poids se fait en plusieurs étapes. Les plus importantes sont de pratiquer un sport et de revoir son alimentation. En mangeant de manière saine, vous aurez plus de chances de mincir. Ainsi, maigrir grâce au régime Thonon-les-Bains, par exemple, et au vélo vous permettra un résultat efficace.

  • Les réserves sont puisées avec le régime hypocalorique de cette méthode.
  • Les protéines sont intégrées dans vos repas.
  • La rétention d’eau est diminuée, grâce à des plats sans sel.
  • Le vélo apporte la vitalité nécessaire à votre corps pour perdre les kilos superflus.

Pour que les résultats soient efficaces, veillez tout de même à suivre les conseils donnés par un professionnel. Perdre trop de poids d’un coup sera une perte de temps, car votre corps ne sait pas ce qui lui arrive. Lors d’un régime, vous devez être patient. Les résultats seront visibles sur le long terme. Plus vous perdrez lentement les kilos, moins vous reprendrez le double en quelques jours. *aérobiques  : Pratique du sport de manière plus intense mais sur un laps de temps assez court (15 mins environ). Il s’agit de l’entraînement type d’un sportif, toutes les sources d’énergie sont sollicitées avec développement de la masse musculaire. Déconseillé sans avis médical.

(Visited 105 times, 1 visits today)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *