La cigarette électronique fait elle maigrir ?

La possibilité d’un amaigrissement cautionné par l’usage de la cigarette électronique est une question qui revient souvent entre les vapoteurs. Pendant que certains affirment que l’e-cig est favorable à la perte du poids, d’autres infirment cette théorie. Qu’en est-il en réalité ? La cigarette électronique fonctionne-t-elle comme une sorte de détox ?

La cigarette électronique et la perte de poids

Approuvée à 95 % moins nocive que le tabac, la cigarette électronique est devenue très prisée comme substitut à la cigarette classique. La vape est donc considérée comme le moyen le plus efficace pour guérir progressivement de la dépendance au tabac. Cependant, plusieurs utilisateurs estiment subir une perte de poids progressive dès lors qu’ils commencent à vapoter. L’e-cig est ainsi mis sur la sellette. Cependant, cette conjecture n’est pas partagée à l’unanimité.

La cigarette électronique fonctionne essentiellement à base de l’e-liquide. Alors, avant de déterminer si l’amincissement est une conséquence liée à l’usage de l’e-cigarette, il s’avère crucial d’évoquer les composants de ce liquide indispensable à son fonctionnement.

Quels sont les composants de l’e-liquide ?

L’e-liquide se compose généralement de plusieurs éléments. Au nombre de ceux-ci, nous avons d’une part le ratio de propylène glycol et de glycérine végétale. Ces deux substances sont d’ordinaire utilisées dans l’industrie pharmaceutique et alimentaire. Ils ont pour objectif de fluidifier le liquide et de permettre la perception de la saveur. L’e-liquide contient d’autre part des arômes responsables de saveurs variés, ainsi qu’une quantité mesurable de nicotine. Cette dernière substance, qui se retrouve d’ailleurs dans la cigarette classique, serait la cause de la perte de poids selon plusieurs consommateurs. Cependant, son effet n’est pas assez perceptible en raison de sa petite concentration.

Maigrir grâce à la cigarette électronique : utopie ou réalité ?

Pour répondre efficacement à cette question, intéressons-nous de près à la nicotine, élément porteur des gènes de la dépendance lié au tabac. D’aucuns diront que la présence de cette substance dans l’e-liquide est le facteur responsable de l’amaigrissement. Cependant, il n’en est rien.

La présence de la nicotine dans l’e-liquide est destinée à compenser l’effet de manque ressenti par certaines personnes en phase à l’arrêt du tabac. La dose de cette substance présente dans l’e-liquide est d’ailleurs très mesurée. Hormis la dépendance reconnue comme l’attribut de la nicotine, elle est également connue pour exercer une sensation de coupe-faim. Cependant, cettedite sensation n’est pas aussi forte au point de contribuer à la perdre du poids. Il n’est donc pas possible que la cigarette électronique soit entièrement responsable de l’amaigrissement de certains utilisateurs.

L’e-cigarette ne fait pas maigrir

Contrairement à certaines idées reçues, la cigarette électronique n’est pas responsable de l’amaigrissement décrié par certains utilisateurs. Certes, vapoter n’entraîne pas un grand appétit. Cependant, la vape n’est pas capable de couper l’envie de manger au point de rester à jeun à longueur de journée. La faible dose de nicotine contenue dans l’e-liquide de la cigarette électronique n’y est pas favorable. En réalité, la perte de poids ne peut être liée qu’à un déficit alimentaire. Notre organisme a besoin d’une alimentation quotidienne et riche en nutriments essentiels. Lorsqu’il en est privé, cela se remarque instamment. Ainsi, un vapoteur ne maigrit pas à cause de la vape, mais il perd du poids parce qu’il choisit de ne pas se nourrir convenablement.

Vaper des liquides aux arômes fruités ou gourmands ne signifie pas manger

Certains utilisateurs de la cigarette électronique se font avoir par ce facteur destiné à rendre plus commode l’usage du matériel. En effet, afin de permettre au vapoteur d’éprouver des sensations agréables, il y a plusieurs arômes qui peuvent être utilisés. La plupart de ces arômes possèdent des goûts exceptionnels, susceptibles de faire croire au consommateur un semblant d’alimentation. Il faudra donc faire la part des choses. Vapoter n’est pas synonyme de manger. Il est essentiel de fournir les besoins essentiels à son organisme si l’on veut éviter la perte de poids.

Le comportement à avoir en cas de perte de poids avérée

Lorsque vous remarquez un amaigrissement pendant la période de vapotage, commencez à vous alimenter convenablement. Si au bout d’une certaine période, votre poids normal n’est toujours pas régulé, il est recommandable d’aller consulter un médecin. L’amaigrissement non désiré peut-être dû à un facteur isolé que seuls les médecins sont capables de diagnostiquer.

Si la vape n’est pas favorable à l’amaigrissement, elle ne l’est pas non plus à la prise de poids. Ce dernier aspect reste plutôt une conséquence de l’arrêt du tabac. En réalité, le vapotage n’engendre pas vraiment d’effets secondaires à part d’éventuels maux de tête. Encore faut-il mentionner que cette conséquence est bénigne et peut être gérée très rapidement.

(Visited 64 430 times, 1 visits today)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *