Regime maigrir


IMC L’indice de masse corporelle (IMC)

L’IMC est un moyen de déterminer le degré d'embonpoint d'une personne, un surpoids étant une source de mauvaise santé. En effet, la surcharge pondérale est à l’origine de maladies comme le diabète, les maladies cardio-vasculaires, les problèmes aux niveaux des hanches et genoux...

Le calcul de l'IMC est un système d’évaluation des dangers causés par le surpoids utilisé par les nutritionnistes. Attention tout de même, l'IMC n'est pas applicable aux femmes enceintes ou qui allaitent, aux personnes malades ou âgées, aux enfants et nourrissons... Toujours vous referez à l'avis de votre médecin si décision d'un régime suite au calcul de votre IMC.


cellulite...



 

Le principe
du calcul

L’Indice de Masse Corporelle se calcule en faisant le rapport entre le poids par la taille au carré et s’évalue donc en kg au mètre carré selon la formule : IMC = poids (kg) : taille (m²).

Une femme mesurant 1m65 et pesant 60 kg a comme IMC 21,6 kg/m2, est dans la fourchette de normalité, ce qui donne comme équation : (60 : 1,65 fois 1,65 (2,7225)=21,6 kg/m²).

* Pour un homme, l’indice de masse corporelle normal est entre 20 et 25 chez une femme, il est compris entre 19 et 23,8.

suite...


Sport ET...

forme

Evaluez votre IMC*

=> IMC inférieur à 18,6 : le poids est insuffisant, il existe un risque. Le poids total est un peu trop en dessous du seuil de la normale. Ceci peut connoter une maladie latente. Le mieux serait donc d’effectuer des analyses pour bien s’assurer qu’aucune maladie n’affecte l'organisme. Il faudra aussi peut-être opter pour un programme visant à gagner des kilos s’avèrera de mise. Et oui, des régimes pour grossir existent aussi !

=> IMC normale entre 18,5 et 25 : le poids est stable est le risque n’est pas à craindre. Vous faites partie de cette minorité qui a l’immense privilège de ne pas se heurter à un problème de surcharge. Continuez à bien entretenir votre ligne en veillant à vous alimenter correctement.

=> IMC entre 25 et 30 : c’est le surpoids, le risque est augmenté. Un peu au dessus de la moyenne, mais votre poids n’est pas encore sujet à gros risques. Il s’avère judicieux toutefois de faire un peu attention et de rester vigilants. Diminuez les graisses animales par exemple comme la charcuterie. Sachez aussi que certaines personnes se sentent très bien dans leur peau avec quelques kilos en trop, même si elles ne correspondent pas aux critères de la mode.

=> IMC entre 30 et 35 : c’est l’obésité modérée, le risque est élevé. => IMC entre 35 et 40, c’est l’obésité sévère le risque est très élevé. De 30 à 40, votre êtes définitivement en surpoids. Des risques liés à la santé peuvent apparaître. Consultez votre médecin qui vous orientera alors vers un diététicien ou un endocrinologue. Ne commencez jamais un régime seul, il serait mal équilibré et trop restrictif.

=> IMC supérieurà 40 :c’est l’obésité très sévère ! Ce seuil marque donc une obésité morbide qui peut causer une mort prématurée. De plus, l’obésité peut engendrer certaines affections comme : l’arthrose, l’hernie discale (au niveau des articulations), une maladie cardio-vasculaire (infarctus, insuffisance cardiaque, hypertension artérielle), la croissance de certains cancers (principalement celui du côlon), et une maladie pulmonaire. Ce poids requiert dans ce cas une attention soutenue et une surveillance accrue. Un psychologue peut parfois, en complément d'être suivit par un médecin spécialisé, être utile. Certaines opérations au niveau de l'estomac sont aussi, bien qu'assez rarement, proposées.

Quoi qu'il en soit, ne désespérez pas, prenez vous en charge dès à présent et parlez en à votre médecin, lui seul, saura vous orientez vers les professionnels adéquats.

 

=> Régime...

 

   
-------------------------------------------------------------
©Mincir santé 2012 - Contenu protétgé par Copyscape - Mentions Légales | Glossaire